Couscous au poulet – Le VRAI

Bon, je m’avance peut-être un peu en annonçant qu’il s’agit ici de la VRAIE recette du couscous au poulet, car comme toutes les recettes traditionnelles, elles ont toutes leurs petites variantes et touches familiales inégalables …

Mais pour ma défense, je m’appuie ici sur la recette que m’a transmise notre merveilleuse Nadia, cheffe pour Stamtich, marocaine et pâtissière d’exception. Et ça, ça n’a pas d’égal à mes yeux (les miens hein). Je suis trop trop fière d’avoir réussi à le refaire et je pense que tous mes potes ne mangeront plus que ça quand ils viendront à la maison pour le dîner. C’est MA fierté de l’année.

Mon petit secret à moi, qui n’est pas marocain du tout mais alsacien, c’est d’utiliser au maximum des produits locaux et de saison. Un poulet fermier bio de la Ferme de la Plume d’Or Kuntz à Dachstein, des légumes bio des Jardins du Giessen, des épices du moulin des Peupliers à Lupstein … Et ma semoule ainsi que les pois-chiches et les raisins secs proviennent de chez Day by Day Strasbourg. La recette est d’ailleurs à retrouver également dans leur boutique ce vendredi. Bref, on peut cuisiner oriental avec des produits locaux… tout le bonheur est là, en fait.

Ingrédients

  • 1 poulet fermier
  • 5 tomates
  • 6 carottes
  • 3 navets
  • 3 courgettes
  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 1 c. à c. de curcuma
  • 1 c. à c. de gingembre moulu
  • 1 pincée de piment
  • 1 c. à c. de raz el hanout
  • 1 pincée de safran
  • Sel et poivre
  • Huile d’olive
  • Pois-chiches secs
  • Raisins secs
  • Semoule

Préparation :

La veille, faire tremper les pois-chiches toute la nuit au réfrigérateur pour les réhydrater.

Les faire cuire le lendemain pendant 30 minutes dans de l’eau bouillante avec un peu de bicarbonate. Égoutter et réserver.

Hacher l’ail et l’oignon finement. Dans une grande casserole, faire chauffer l’huile d’olive, y faire revenir quelques secondes l’ail et l’oignon, ajouter les morceaux de poulet et les faire saisir à feu vif 1 à 2 minutes sur tous les côtés.

Ajouter les tomates coupées en dés, les carottes épluchées et coupées en deux et les navets épluchés et coupés en quatre. Recouvrir d’eau. Salez poivrez généreusement, et porter le tout à ébullition. Faire mijoter à feu moyen pendant 1 heure.

A mi-cuisson, ajouter les courgettes coupées en gros tronçons. Si vous possédez une couscoussière, placer la semoule dans la partie supérieure de la casserole pour la faire gonfler grâce a la vapeur. Une fois qu’elle est tendre, la retirer du feu. (Sinon, la préparer comme indiqué sur le paquet). Faire revenir une dernière fois la semoule dans un peu de d’huile végétale avec une poignée de raisins secs et du curcuma. Saler et poivrer.

Servir le tout dans un grand plat, accompagné de pois-chiches.

Laissez-moi un petit mot :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.