Bounty maison – recette vegan

Han. Nous fêtons aujourd’hui la 200e recette avec day by day Strasbourg. Je n’en reviens pas.

Pour l’occasion j’ai voulu faire une recette qui me faisait de l’œil depuis des années : les Bounty maison.

C’était ma barre chocolatée préférée quand j’étais petite (avec les Snickers …) mais ça fait des décennies maintenant (je suis vieille) que je n’en achète plus : d’abord pour des raisons de goût (la barre industrielle est beaucoup beaucoup beaucoup trop sucrée pour moi, à chaque fois que j’en ai remangé, je l’ai regretté à la seconde même où je croquais dedans) ; mais aussi pour des raisons plus morales (l’emballage individuel, les produits tropicaux qui viennent d’on ne sait où – et très vraisemblablement d’exploitations pas très jojo … – la qualité des ingrédients utilisés ou encore le fait que ce ne soit pas bio) … je suis un peu radicale sur ce point quand il s’agit de mes achats personnels, mais j’ai vraiment du mal à faire autrement, et d’ailleurs je ne vois pas pourquoi je le ferais.

Si j’ai repoussé cette recette pendant si longtemps, c’est aussi parce que je ne mange presque jamais de goûter sucré à la maison et il ne me venait pas à l’idée des les servir en dessert. Je n’y pensais jamais vraiment, si vous voyez ce que je veux dire. Mais là j’en discutais avec un copain récemment, et feu c’était le moment d’essayer. Surtout pour la 200e avec day by day. Un goûter d’exception pour des circonstances exceptionnelles.

Pour ce qui est de la recette, je dois dire qu’en faisant mes recherches, la plupart de celles que j’ai trouvées utilisaient de la crème ou du lait concentré. Je n’avais pas vraiment envie d’y mettre de tels produits. J’ai donc fait quelques essais avec du lait végétal et de l’huile de coco, et ai remplacé le sucre par du sirop d’agave pour un résultat un peu plus « sain » et surtout vegan. Ca me convenait mieux. J’ai bien bien réduit les doses de sucre d’ailleurs. Le resultat est savoureux, et addictif. On sent tellement bien le goût de la noix de coco. :)

La phase la plus complexe, a été le montage. Je m’y suis prise à plusieurs fois. Pour le réussir, il faut vraiment que la pâte de noix de coco soit bien bien bien congelée (pour pouvoir la rouler sans encombres dans le chocolat fondu). Sinon on court vite à la catastrophe et la noix de coco envahit le chocolat. Mon premier essai s’est même avéré chaotique mai chut (et le problème c’est que je n’ai aucune patience pour ce genre de choses). Mais j’ai fini par attraper le coup de main, même si dans mes dernières barre, il y a quand même un peu de noix de coco qui s’est incrustée dans le chocolat.

Au delà de ça, le secret évident de cette recette c’est la qualité de ingrédients. En les achetant bio et en vrac dans une épicerie spécialisée comme day by day Strasbourg, vous aurez forcément un résultat topissime. Exit définitivement les emballages individuels. J’ai tellement adoré cette version moins sucrée, plus goûteuse, avec une bonne noix de coco râpée bio et du chocolat noir issu du commerce équitable … que je la referai sans aucun doute (et ne poserai plus la question de si ça passe au dessert ou pas). Of course que oui ça passe, même après une fondue savoyarde. ;)

Ingrédients (10-12 portions) :

  • 200 g de noix de coco râpée
  • 200 ml de lait vegetal
  • 3 c. à s. d’huile de coco
  • 4 c. à s. de sirop d’agave (plus ou moins selon les goûts)
  • 200 g de chocolat noir

Préparation :

Dans un saladier, mélanger la noix de coco râpée, l’huile de coco (la chauffer un peu si elle est solidifiée) et le lait végétal, ajouter le sirop d’agave et mélanger afin d’obtenir une pâte malléable.

Former de petits boudins à l’aide des doigts (ou comme moi, utiliser des moules à mini cakes en silicone). Tasser et serrer la pâte au maximum. Placer au congélateur pendant minimum 1h.

Faire fondre le chocolat au bain marie. S’il est trop épais, ajouter une petite touche d’huile de coco pour le liquéfier un peu.

Sortir les boudins du congélateur et les tremper délicatement dans le chocolat avant de les déposer sur une grille (pour laisser s’écouler le surplus de chocolat). Laisser refroidir, mais pas complètement, puis les déposer sur une feuille en silicone ou une plaque antiadhérente. Le plus difficile est de les ôter de la grille sans les casser. Courage. Laisser durcir à l’air libre puis conserver au réfrigérateur dans une boîte hermétique.

Les Bounty se conservent ainsi 3-4 jours au réfrigérateur. Les sortir un peu avant de les déguster pour qu’ils ne soient pas trop froids.

Enjoy !

2 réflexions sur “Bounty maison – recette vegan

Laissez-moi un petit mot :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.