Du Chocolat et une Expérience Uniques avec Les Ecabosseurs

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance de participer à la deuxième soirée de découverte organisée par Les Ecabosseurs … mon amour du chocolat n’en est pas sorti indemne. ♥ Vous avez d’ailleurs été nombreux à commenter ma story si gourmande sur Instagram et à me poser plein de questions. Ça y est, je vous dis tout.

Et pour ne pas rester seule dans ma gourmandise, cet article – en plus d’informations très très très intéressantes et gourmandes – contient en exclusivité mondiale un chocolat qui pourrait bien venir frapper à votre porte dans les jours à venir … ♣ Je n’en dis pas plus, lisez simplement ce qui suit.

Qui sont les Ecabosseurs ?

Les Ecabosseurs, c’est la collaboration de trois grands maîtres du chocolat, Arnaud Stengel – producteur de Cacao et fondateur de la marque ErithajFranck Morin – chocolatier torréfacteur de la Chocolaterie Morin à Donzère – et Christophe Meyer – chocolatier de la fabuleuse Pâtisserie Christan à Strasbourg. Un trio de choc qui aujourd’hui cherche à renouveler et à innover la manière dont on produit et consomme le chocolat. Ils se définissent eux-mêmes comme des « chercheurs de matières » et mettent leur synergie à l’oeuvre pour créer des produits éphémères et uniques à partir de cacao. Une association qui souhaite donc bousculer nos habitudes de consommation, mais aussi sensibiliser le plus grand nombre à des pratiques de production et de dégustation nouvelles et respectueuses des humains et de la Nature.

ecabosseurs_container-1024x555

Crédits photo : Les Ecabosseurs

Une soirée d’exception :

C’était exactement le but de la soirée de lundi dernier (01/10/2018), organisée dans l’entrepôt d’Arnaud Stengel, au milieu des étales et sacs de fèves. Les 3 passionnés nous ont tour à tour présenté leur travail, de la récolte à la fermentation, de la torréfaction à la création de produits inédits. Nous avons par exemple pu tester en exclusivité leurs différents vinaigres et sirops de cacao ou encore la confiture de fèves. Chacun d’eux nous a présenté son métier ainsi que les enjeux sociaux et environnementaux que leurs activités impliquent. Nous avons longuement discuté de la question des revenus des producteurs et des intrants utilisés dans les cultures, de la manière dont ils choisissent leurs partenaires et surtout de leur volonté de valoriser les circuits les plus courts possibles, l’agriculture bio ou encore le commerce équitable. Franck Morin a par exemple évoqué la difficulté pour eux de maintenir la rentabilité des plantations anciennes qu’ils utilisent, concurrencées aujourd’hui dans certains pays comme le Pérou ou le Venezuela par d’autres cultures plus lucratives (la coca en tête de liste). Cette soirée a vraiment été l’occasion de nous rappeler que le chocolat est avant tout un fruit, nécessitant une attention et un travail minutieux, changeant selon les saisons ou les arbres sur lesquels il pousse. Le choix des variétés, des lieux de production, des moments de la récolte sont cruciaux, ainsi que les étapes de fermentation et de torréfaction des fèves. Chaque tablette devrait théoriquement avoir sa propre saveur et sa propre histoire – c’est d’ailleurs tout le sens de leur dernier projet (voir ci-dessous). Les Ecabosseurs luttent donc contre l’homogénéisation des goûts et l’industrialisation de masse du chocolat. Qualité et respect de valeurs éthiques, sociales et environnementales sont pour eux les clés d’un chocolat d’exception.

Leur dernier projet :

Je l’évoquais plus haut, les Ecabosseurs ont poussé leur réflexion là où personne ne s’était encore aventuré. Leur dernière création « Une année de chocolat à Chanchamayo » amène le consommateur à s’initier à une véritable expérience de dégustation. Unique dans le monde du chocolat, les 3 passionnés ont élaboré un coffret composé de 4 tablettes à 65% de cacao du Pérou retraçant le millésime complet d’une année de récolte dans la plantation de Chanchamayo. Chaque tablette correspond alors à une période bien déterminée de l’année. Nous avons pu les découvrir en avant première lors de la soirée et le concept a fait mouche. Chaque tablette possède ses propres traits de caractère, relatifs à l’ensoleillement, à l’humidité ou aux températures qu’ont subi les fruits au moment de leur maturation, et tout le monde s’est prêté au jeu de la dégustation, à la manière des grands vins. Saveurs dominantes, longueur en bouche, acidité, taux de sucre, tout a été passé au crible.

Christian patisserie une année à Chanchamayo (2)

En voici les principales conclusions :

La tablette de la Première récolte (de Février à Avril 2017) est légèrement acidulé, son évolution en bouche est plus lente, ses saveurs se bousculent. La seconde (de Mai à Juin 2017) est plus fruité avec une longueur plus imposante en bouche. La troisième récolte (Juillet à Août 2017) est quant à elle plus puissante et forte en goût cacaoté, l’acidité vient dans un second temps. Enfin, la dernière récolte (de Septembre à Novembre 2017) est plus complexe, douce au départ puis de plus en plus puissante. Pour ma part j’ai eu un vrai coup de cœur pour la première et la troisième. Mais les deux autres étaient également délicieuses. Le secret réside dans l’art de la torréfaction pratiquée par les chocolatiers. Nous avons aussi appris que la plupart des chocolats que l’on achète en grande surface sont « sur-torréfiés » pour homogénéiser leur goûts et intégrer les standards. Un chocolat noir ne devrait jamais être amer. Et je peux vous assurer que celui-là ne l’est pas. Il n’y a plus qu’à tester ! Et pour cela j’ai une bonne nouvelle … :)

concours patisserie christian

CONCOURS !

Quoi de mieux que de vous en faire votre propre idée ?

La Pâtisserie Christian a gardé un petit coffret de dégustation spécialement pour vous ! ♥ Pour le remporter, il vous suffit de :

  1. Suivre le compte Facebook ou Instagram des Ecabosseurs
  2. Laisser un commentaire ci-dessous
  3. Partager cet article en mode public

Le tirage au sort aura lieu le mercredi 17 octobre 2018 à 20h. Pour multiplier vos chances de gagner, rendez-vous sur mon compte Instagram pour y ajouter également votre participation.

Condition de participation : Vivre en France Métropolitaine et aimer le chocolat ❤️.

Bon courage à toutes et à tous et rendez-vous très vite pour un autre concours … :) Il y en a deux à venir. La semaine va être riche, 5 ans de blog ça se fête. 🌿

Des bisous et à très vite.

Christian patisserie une année à Chanchamayo (3)

6 commentaires

  1. Bonsoir,
    Merci pour cet article intéressant qui donne vraiment envie de déguster ces chocolats, pour en découvrir les différentes saveurs et subtilités.
    Je tente ma chance avec gourmandise et curiosité.
    Je n’ai pas de compte instagram mais je suis le compte du blog et des Ecabosseurs avec mon compte facebook Esther Crespin.
    Merci pour ce concours!

  2. Bonjour ! Quel bel article ! Cela donne envie ! Je participe avec plaisir ! Je suis le compte facebook (Nelly Angen) et IG (@yllene69) Je partage volontiers sur facebook. Merci pour ce concours gourmand ! Bonne continuation !

  3. Bonjour , je participe avec plaisir et gourmandise :-)
    Je suis abonnée facebook : Sandrine Milliot

    Voici mon partage :

    Merci de nous gâter joliment

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s