Ma détox post-USA

♦ Ou comment rattraper les excès de deux semaines de vacances … ♦

Aujourd’hui je vous propose un article un peu particulier mais que j’avais à cœur de partager avec vous. Certains d’entre-vous le savent, nous rentrons d’un voyage de deux merveilleuses semaines en Californie où nous avons rejoint des amis. Deux semaines qui, vous l’imaginez, on été riches en découvertes, en sorties, en fous-rires mais aussi en calories. En bref, tout ce qui résume des vacances parfaites. ♥

Cependant, toutes les bonnes choses ont une fin et qui n’a jamais connu cette sensation de trop plein après des vacances lourdes en brunchs, repas sur le pouce et dîners au restaurant ? J’avais donc envie de partager avec vous la manière dont je conçois une « détox » et comment je remets en ordre mon organisme pour la reprise du quotidien. Je tiens à préciser que je ne suis ni diététicienne, ni experte en la matière. Ceci ne relève que de ma propre expérience et de mon ressenti. Nous sommes tous différents, nos besoins également, et ceci n’est qu’une série d’idées et de conseils pour vous aider à entamer votre propre cure. Elle n’a absolument rien d’exhaustif ni de définitif et j’espère que vous partagerez avec moi vos propres idées.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut d’abord définir ce que j’entends par « détox ». C’est en effet un terme qui est utilisé à outrance sur la toile, je tiens donc à être précise. Il s’agit pour moi d’un moyen de « nettoyer » le corps de l’intérieur, de le purger de toutes les toxines accumulées pour qu’il retrouve santé et vitalité. Il ne s’agit en aucun cas d’un régime amincissant, même si il peut vous aider à perdre le petit kilo pris pendant vos vacances. ;) Et surtout, je ne le conçois pas comme un régime à suivre sur le long terme, mais simplement sur les deux semaines qui suivent un voyage ou une période d’excès. La « détox » doit simplement permettre au corps de se rééquilibrer et de retrouver ses habitudes.

détox2

Étape 1 : Des produits frais et le tri dans les placards …

Une « détox » implique des règles diététiques et une bonne hygiène de vie. Ça tombe bien, un retour de vacances implique un petit tour au supermarché ! C’est l’occasion de bien commencer la cure : On bannit les graisses saturées, les plats cuisinés industriels, les sodas, les matières grasses et les viandes rouges pour ne garder que des produits frais et bon pour le corps : légumes verts, fruits frais (ou secs) et céréales complètes pour faire le plein d’antioxydants et de fibres. On y ajoute de la volaille ou des poissons maigres, du soja, du tofu ou des légumineuses pour les végéta*iens pour ne pas oublier les protéines. On s’appuie aussi sur les graines (courge, tournesol), elles aussi riches en antioxydants et magnésium.

Étape 2 : L’hydratation

C’est la clé de la détox. Dans l’idéal, il faudrait boire plus de 2 litre d’eau par jour pour bien éliminer les toxines accumulées. Pour cela mieux vaut varier les formes : thé, tisane, bouillon ou à la bouteille. On peut y diluer également le jus d’un citron qui aide à réguler la digestion. On peut privilégier les eaux minérales riches en magnésium mais pauvres en sel. Il parait que ça permet d’éviter les coups de fatigue.

Étape 3 : Le sport

Je ne vous apprends rien, le sport a une place essentielle dans ce type de cure. Il permet à la fois de s’oxygéner, d’éliminer un maximum d’eau et donc de toxines, mais aussi et surtout de se sentir bien. La course à pied et le cardio sont les sports que je privilégie en général, mais chacun peut choisir de pratiquer l’activité qu’il souhaite, tant qu’elle permet de se dépenser pendant au moins une demi-heure par jour. Personnellement j’ai opté pour 3 séances d’une heure dans la semaine, mais ça, c’est modulable en fonction des emplois du temps et des capacités de chacun.

Étape 4 : Se faire plaisir et prévoir ses repas à l’avance

La détox ne doit pas non plus être une période de frustration. La frustration, ce n’est jamais bon. Il faut pouvoir écouter son corps et ses envies. L’idée est de continuer de cuisiner des produits qu’on aime et comme on les aime. Les smoothies, les salades composées, les soupes, les gaspachos ou les galettes de légumes sont un bon moyen de se faire plaisir sans frustration, et ils permettent de mixer tous les produits dont on a besoin avec gourmandise ! Mais il y a mille autres façons de combiner tout cela et je comprends que ce ne soit pas du goût de tous. J’attends vos idées ! En revanche, pour éviter de craquer et de s’empiffrer, il ne faut pas non plus avoir peur de prévoir ses repas à l’avance, quitte à manger la même chose plusieurs fois dans la semaine. 

Pour illustrer tout cela, je vous proposerai dans les jours à venir des recettes sur ce thème afin de vous aider à mieux vous y retrouver. Je commence dès aujourd’hui par une recette vraiment délicieuse et première de ma « détox » : une timbale de quinoa aux légumes verts, au poulet et à la feta. J’en ai préparé en grande quantité afin de pouvoir en manger 3 fois cette semaine. Je n’ai donc plus à y penser – c’est un vrai avantage pour tous ceux qui comme moi ne rythment leur journée qu’en fonction de leurs repas ! ;)

Timbale de quinoa – Légumes verts, poulet & feta

Ingrédients :

200 g de quinoa bio
60 g de fèves fraîches et décortiquées
2 branches de céleri
1 oignon rouge
100 g de feta
2 filets de poulet
1 poignée de champignons de Paris
Quelques brins de ciboulette
4 c. à s. de vinaigre de riz
1 citron

Préparation :

Faire cuire le quinoa dans un grand volume d’eau salée avec le vinaigre de riz (environ 20 minutes). Égoutter, réserver.

Émincer le poulet et le faire cuire à la vapeur.

Faire cuire les fèves al dente dans un grand volume d’eau bouillante et salée. Égoutter et réserver.

Éplucher et émincer les champignons. Couper le céleri en petits dés. Émincer l’oignon rouge. Couper la feta en petits dés.

Dans un grand saladier : mélanger tous les ingrédients, ajouter le jus du citron et la ciboulette ciselée. Saler (peu) et poivrer.

Servir tiède ou froid !

C’est prêt !

Et vous, c’est quoi votre méthode « détox » ?

10 commentaires

  1. Un article joliment écrit et qui résume bien l’essentiel ;-) et en prime une super recette qui donne faim !

  2. Bonjour Julia, merci pour ces sages conseils ; quand la cure sera fini tu nous referas du chocolat ? Bisou merci pour tes recettes,tes conseils.;;

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s