Choux de Bruxelles rôtis – Vinaigre et miel

Ou comment j’ai rompu avec 30 ans de désamour de ce légume … ♥️ Merci la Ruche qui dit Oui ! d’en avoir mis dans mon panier. Surtout en ce Lundi vert. #fourchettepower

Il y a peu, je me suis enfin abonnée à la Ruche qui dit Oui ! de mon quartier. Un super moyen, lorsqu’on vit en ville, d’acheter des produits en direct des producteurs locaux. Le principe est simple, on passe commande sur l’appli (les produits changent chaque semaine selon les saisons, les productions …) et les commandes sont apportées directement par leurs producteurs à l’heure hebdomadaire d’ouverture de la ruche (chez moi tous les mardis entre 18h et 19h30). On y trouve de tout : fruits, légumes, boissons, vins, viandes, poissons, produits frais, pain … Encore une belle occasion de boycotter la grande distribution (#fevriersanssupermarché) et surtout de renouer le dialogue et de discuter avec les producteurs locaux (sur leurs pratiques, difficultés ou moyens de production …). Bref, la Ruche a tout bon, surtout qu’elle propose une large gamme de produits bio.

En résumé : les raisons pour lesquelles je ne suis pas prête de quitter ma ruche :

  1. Des producteurs engagés
  2. Des produits locaux à prix abordable
  3. Un choix large et varié
  4. Un moyen de redécouvrir l’agriculture et les pratiques locales (et parfois de casser certains préjugés)
  5. Une manière de se passer de supermarchés
  6. Un bilan carbone réduit grâce aux circuits courts
  7. Des découvertes ou redécouvertes
  8. Une juste rémunération des producteurs grâce à la vente directe

… et j’en passe.

Et vous savez quoi ? Il y a des ruches dans toute la France ! Allez donc voir s’il y en a une près de chez vous : https://laruchequiditoui.fr/fr

Et justement, la semaine dernière j’ai commandé un panier bio distribué par les Jardins du Giessen (à Châtenois en Alsace), qui contenait, entre-autres, des choux de Bruxelles … un légume que je n’avais pas mangé depuis mes 8 ans (le traumatisme). Je n’ai d’ailleurs jamais été friande de chou de manière générale, les choux de Bruxelles étant pour moi les piiiires …

Heureusement, ma copine Paule, fan de ces petites boules vertes depuis son enfance a été de bons conseils et m’a suggérée de les rôtir (sa recette : sauce soja et huile d’olive, 15 minutes au four). Après quelques recherches j’ai préféré tenter la version au vinaigre et au miel (l’acidité et le sucre cassant davantage l’aspect amer du légume). Et la magie a opéré … ça a été une révélation ! Je devrais d’ailleurs créer le hashtag #leschouxdebruxellespourlesnuls ! En seulement 15 minutes de cuisson, ces petits monstres verts se sont transformés en petites douceurs subtiles. L’amertume ne disparaît pas totalement (faut pas rêver) mais elle est remarquablement contrebalancée par l’effet sucré-salé de l’enrobage. Bref, encore un préjugé de déconstruit … les choux de Bruxelles vapeur de Mamie, c’est fini ! 💪🏼

Enfin, j’ai utilisé ici le superbe miel de la très sympathique Marielle – qui a créé son petit commerce et me l’a fait découvrir il y a peu : Ma Reine. J’ai eu l’occasion de visiter son atelier à Truchtersheim et suis rentrée chez moi avec un délicieux pot de miel de Tilleul. Parfait pour cette recette. J’ai également adoré son miel de forêt. Pour la petite histoire, Marielle qui a tout plaqué pour se mettre à son compte est très concernée par les questions environnementales et le « manger local ». Elle s’approvisionne auprès de producteurs locaux valorisant un miel durable et raisonné, une production respectueuse des abeilles et de la planète. Bref, n’hésitez pas à la contacter pour découvrir son petit univers. 😘😘

Revenons-en enfin à la recette :

Ingrédients :

  • 500 g de choux de Bruxelles
  • 100 ml de vinaigre de cidre
  • 1 c. à s. de miel
  • Sel et poivre

Préparation :

Préchauffer le four à 200 ° C.

Laver les choux de Bruxelles. Couper leurs queues et ôter les premières feuilles si elles sont trop abîmées. Couper ensuite les choux en deux.

Dans un grand saladier, mélanger le vinaigre et le miel. Saler et poivrer.

Enrober les choux de Bruxelles avec ce mélange en les remuant avec une cuillère en bois (ou des couverts à salade) dans le saladier.

Les déposer ensuite dans un plat ou sur une plaque (antiadhésive ou huilée) allant au four (en évitant de les superposer). Enfourner pour 15 minutes.

Servir bien chaud avec du riz ou des légumineuses, ou une belle pièce de viande (mais pas aujourd’hui parce qu’on est LUNDI).

Enjoy !

3 réflexions sur “Choux de Bruxelles rôtis – Vinaigre et miel

  1. Sinon, une bonne technique pour enlever l’amertume, c’est de les faire cuire 13 à 17 minutes (selon la taille) dans de l’eau bouillante salée puis de les couper en 4 comme ici et les dorer à la poêle en assaisonnant comme on veut ;)

Laissez-moi un petit mot :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.