Découverte du Québec culinaire – Partie 1 Montréal

Ça y est, les valises sont déballées, les lessives sont (presque) terminées, tous les cadeaux ont été distribués et nos petits souvenirs ont chacun trouvé une place dans l’appartement … C’est déjà la rentrée, et nous sommes de retour de notre voyage en amoureux au Canada. C’est donc la tête dans les nuages que l’on peut reprendre le cours de notre vie strasbourgeoise (et en partie belfortine pour moi …).

Au cours de ces deux semaines au Québec (du 6 au 20 août 2014) nous avons fait plusieurs allers-retours entre Montréal, Toronto et la ville de Québec. Je traiterai donc de ces trois villes séparément pour plus de clarté et pour que notre expérience vous serve de véritable guide de voyage. Vous y retrouverez surtout une liste nos coups de cœur culinaires qui, j’en suis certaine, vous donneront envie de découvrir cette merveilleuse partie du monde … ♥

C’est à Montréal que nous avons passé le plus de temps. C’est donc tout naturellement que je commence par cette incroyable métropole. Je traiterai ensuite de Québec et Toronto simultanément, ces deux villes étant tellement différentes qu’une comparaison peut vraiment être intéressante.

DSC_0854

Partie 1 : MONTREAL

Montréal est une mégapole comme on en trouve peu sur le globe. Née de l’immigration et forte de la mixité de sa population, c’est un foyer cosmopolite exceptionnel. La diversité des cultures, des langues, des communautés y est à l’origine d’un métissage comme on n’en trouve peu et qui peut vite surprendre le visiteur. On le voit aussi bien dans l’organisation des quartiers (Chinatown, le quartier latin, le quartier gay ou le Plateau – où l’on retrouve une population d’une très grande hétérogénéité), que dans l’architecture (qui mêle des influences issues des quatre coins du monde), ou la gastronomie (à mon plus grand bonheur !). La cuisine fusion est d’ailleurs devenue la spécialité des grands chefs de la ville qui n’hésitent pas à mélanger cuisine occidentale et saveurs asiatiques … Ça fait rêver !!

Commençons par le choix de la compagnie aérienne : au départ de Paris, nous sommes parti avec AirTransat, une compagnie de vols low cost spécialisée dans les destinations nord américaines (notamment le Quebec et les Antilles).  Les prix sont en effet très attractifs, on peut s’en sortir pour moins de 500 euros (aller-retour) hors-saison ! Ces prix au rabais influent évidemment sur la qualité des repas servis à bord, mais bon, on ne peut pas leur en vouloir !! D’autant plus que le personnel a été très accueillant et que tout s’est déroulé à merveille (pas d’attente au check-in ni à l’embarquement, des valises arrivées à bon port, des sièges plutôt confortables et des écrans individuels pour tout le monde). Idéal pour passer les 7 heures de vol sans encombres et séduire les plus réticents.

Le Plateau

Arrivés à Montréal, nous avons tout de suite été surpris par la place très importante accordée aux espaces verts. Des millions d’arbres peuplent les rues et les quartiers de la ville. On y respire bien, on s’y sent vite très à l’aise. C’est assez étonnant pour une ville de plus d’1,6 millions d’habitants… Les transports en commun y sont par ailleurs très développés, on circule très facilement d’un bout à l’autre de la ville en bus ou en métro. Mais la voiture n’est pas absente pour autant.

Nous étions hébergés chez un ami (merci Nico ♥), je ne pourrai donc pas vous donner de conseils sur le logement. Mais où que vous soyez, vous aurez un arrêt de bus ou de métro à proximité pour vous conduire aux points clés de la ville.

Nos coups de cœur :

La gastronomie quotidienne montréalaise n’a, avouons le, rien d’exceptionnel ! La junk food et les fast foods américains ont envahi tout le Canada, et les Québécois se pressent pour dévorer hot dogs, bagels et burger comme tout bon nord-américain. Difficile de s’y retrouver, on a vite fait de manger des pizzas industrielles et trop grasses, de burgers du Mc Do ou des muffins décongelés … C’est pourquoi on vous a dégoté quelques pépites :

Je vous conseille par exemple Le Saint-Viateur dans le quartier du Plateau Montréal. Spécialisé dans les bagels, c’est une chaîne de restaurants originale, qui depuis 1957 propose des bagels entièrement maison, servis avec de superbes salades (thon, cœurs d’artichauts, légumineuses … ) et à prix raisonnable ! On a adoré ! J’y ai dévoré un bagel au fromage de chèvre, aux tomates confites et aux poivrons marinés avec une salade de cœur d’artichauts … Le tout pour 11 $ ca… J’en rêve encore !

IMG_0487

Pour ce qui est des Hot-Dogs je vous conseille vivement de faire un tour chez Dirty Dogs pour un repas sur le pouce ! Si vous êtes au régime en revanche, passez votre tour ! ;) Cette enseigne propose en effet des hots dogs « améliorés », avec des garnitures assez déjantées : mac&cheese, poivrons marinés, pesto, bacon grillé … C’est géant et parfait pour se remettre d’aplombs après 4h de marche et de visite ! Foncez !

Dirty Dogs

crédit photo : Dirty Dogs®

Par ailleurs, n’oublions pas la « poutine », LA spécialité montréalaise par excellence qu’il faut goûter à un moment ou à un autre. Il s’agit de frites baignant dans une sauce brune et recouvertes de fromage fondu (pour la classique). Je vois vos visages horrifiés, effectivement on se croirait dans un épisode d’Epic meal time … Mais c’est incontournable ! A cette base, on peut ensuite, selon les lieux, l’agrémenter de la garniture de son choix (bacon, poulet, oignons …).

Nous avons testé plusieurs adresses de poutines (oui parce qu’au fond on a quand même aimé ça ! ^^) dont les 3 Brasseurs. Mais ce sont La Banquise et Poutineville qui, parait-il, se disputent le titre de « meilleure poutine de la ville ». Nous avons testé la première et … c’était géant !! Attention, n’espérez plus rentrer dans un mini bikini après ça … Mais purée, qu’est-ce que ça nous a fait du bien ! Je comprend mieux l’expression de « pornfood » à présent !^^ Vous découvrirez leur carte énorme sur leur site, c’est beaucoup trop long à décrire ici … Mais un conseil, lâchez vous ! On y va pour ça ! Par exemple, avec du guacamole c’est TUEUR ! Par ailleurs le restaurant est ouvert 24/24 h, ce qui en fait une destination phare des « afters » et sorties de boîte. Petit bémol cependant, n’espérez pas y entrer rapidement, il y a de la queue TOUT LE TEMPS. On a attendu 20 minutes environ pour y entrer un soir en semaine, j’imagine que le weekend c’est un peu plus long. Mais ne renoncez pas, je vous garantis que ça vaut son pesant d’or (et de calories).

Poutine aux 3 Brasseurs

Nous avons enfin découvert un endroit assez magique pour boire un verre et déguster quelques tapas : le Big in Japan. Cet endroit est peu connu des locaux, et surtout inconnu des touristes. C’est une discrétion voulue et qui est puissamment entretenue par le concept. Situé sur l’immense boulevard Saint-Laurent, ce bar est invisible à celui qui ne le connait pas (et même lorsqu’on le cherche on a du mal à le trouver), et pour cause … aucune enseigne, aucune pancarte … simplement une toute petite porte tamponnée d’un petit signe japonais. Lorsqu’on la trouve enfin, on accède au bar en traversant un long couloir de rideaux noirs … Puis on arrive dans une salle à l’ambiance tamisée à l’extrême, à la déco design, minimaliste faite de plexi et de bois. Les tables sont disposées de sorte à ce que personne ne puisse se retrouver face à des inconnus … Une ambiance très étrange à vrai dire, mais terriblement chic et cosy ! Les serveurs sont tous vêtus de blancs et s’adressent à vous comme si vous étiez un prince d’Orient venu négocier avec une société secrète. C’est fabuleux ! Et même si la carte est un peu chère, c’est vrai … il ne faut pas passer à côté de ce petit trésor montréalais !

Big-in-Japan
crédit photo : Memyself&Montreal®

Voilà pour nos coups de coeur. Notre séjour était évidemment trop court et je suppose que d’autres adresses auraient mérité une petite visite. J’attends vos retours, rapports d’expérience et suggestions avec impatience et j’espère vous avoir donné envie d’y voyager si ce n’est pas encore fait. Nous on a adoré !

Et pour ce qui est du reste, des visites, il y a mille et une choses à faire dans cette gigantesque ville. Un bon guide comme le Routard, dont on ne peut se passer, vous donnera les meilleurs tuyaux … Et si vous hésitez encore, je pense que ces quelques photos finiront par vous convaincre.

 Keep calm and Love Montreal !

Le vieux port Le vieux port Le vieux port
Le vieux port Mont Royal Mont Royal Le Plateau DSC_0870 DSC_0876 Le vieux Montreal Les vieux Montréal Mont Royal

9 commentaires

  1. J’ai eu la chance de passer une semaine à Montréal il y a deux ans pour mes études ! Nous n’avons pas eu le temps de faire beaucoup de tourisme, mais nous avons quand même pu tester deux resto, dont Poutineville! Je connaissais déjà la Poutine (d »couverte d’ailleurs au salon du Blog Culinaire en 2011) et c’est vrai qu’on se régale ! Par contre pour finir l’assiette c’est une autre histoire ! Nous avons aussi tester un restaurant chinois gastronomique, mais malheureusement je n’ai pas noté l’adresse. Et c’est bien dommage car c’était excellent !
    En tout cas je comprends que tu ai aimé, j’ai aussi eu un vrai coup de coeur pour cette ville !
    A bientôt

    1. Merci beaucoup pour ton retour Emy! On m’a dit beaucoup de bien de Poutineville effectivement et si c’est comme à la Banquise, un doggybag est plus qu’utile en fin de repas! ;) Dommage que tu ne te rappelles plus de cette adresse asiatique, je retournerai sans doute à Montréal dans l’année, j’aurais bien aimé la tester! :)

  2. Tes photos sont vraiment vraiment magnifiques ! Je suis allée à Montreal en Mars et je n’avais pas ton regard…mais tes photos sont tellement jolies que je me dis que j’ai du loupé quelque chose :/

    1. Merci beaucoup Mélina ! :) Oui ce voyage nous a beaucoup plu, même si il ne nous a pas vraiment dépaysé, je dois l’avouer. ;) Je ne sais pas si tu as visité d’autres villes nord-américaines mais ce qui nous a frappé c’est que Montreal est un ovni par rapport aux autres mégapoles. Toronto par exemple est beaucoup plus « urbaine » que Montréal et ressemble beaucoup plus aux villes États-uniennes. Québec au contraire est beaucoup plus « europeanisé/nisante », j’y reviendrai. Je suis ravie en tout cas d’avoir pu t’apporter un autre éclairage sur cette ville. N’hésite pas à partager ton expérience plus en détail. À très bientôt!

  3. « tous les cadeaux ont été distribués »… snif je veux mon sirop d’érable ! (je pleure toutes les larmes de mon coeur; je voudrais même pleurer du sirop d’érable !)

  4. Encore un autre article que j’adore, j’ai aussi été à Montréal et tes photos sont superbes un vrai voyage :)

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s