Confiture de Vin Chaud

Les températures glaciales de cette semaine m’ont donné envie de saveurs d’hiver.

La gelée de vin chaud, c’est une idée que j’ai chipé à ma copine Pauline qui nous en a offert pour Noël. On peut la consommer en tartines mais aussi dans un yaourt ou sur une tranche de cake, ou encore avec un morceau de fromage ou de foie gras. Sans aucun gélifiant, et uniquement à base de produits naturels, de vin rouge et de fruits, elle est vraiment facile à réaliser et parfumera tout votre intérieur. C’est vraiment un moment de plaisir.

gelee-de-vin-chaud-2

Pour cette recette, j’ai utilisé les épices spéciales vin chaud du Monde en Tubes reçues dans la Bonne Box de Janvier. Elle contenait également un confit de poires, noix et gingembre (Faisan Doré), une tablette de chocolat au lait Carré Suisse, un pot de confit d’oignons de l’Atelier de Bernard Marot et des petits biscuits à l’abondance et aux oignons (Cœur gourmand des Alpes). Une box parfaite pour commencer l’année avec son design qui rappelle les forêts enneigées et surtout les soirées fromagères en montagne.

Par ailleurs, si elle vous intéresse, sachez que La Bonne Box vous prépare un superbe coffret pour la Saint-Valentin ainsi qu’un partenariat avec Illico Fresco. Affaire à suivre … :)

gelee-de-vin-chaud-6

PS : Merci à ma Popo pour les petites étiquettes sur les pots, elle a tellement de talent. ♥

Ingrédients (pour 40 cl de gelée) :

75 cl de vin rouge
4 pommes bio
1 orange bio
4 bâtons de cannelle
1 c. à s. de grains de poivre
1 c. à s. de clous de girofles
300 g de sucre cristal

Préparation :

Verser le vin rouge dans une casserole.

Laver, ôter leurs queues et couper les pommes en quartiers. Les ajouter dans la casserole avec les pépins et la peau. Couper l’orange en quartiers et en faire de même. Ajouter toutes les épices.

Porter à ébullition puis baisser le feu de manière à maintenir une légère ébullition. Laisser cuire le tout à couvert pendant une vingtaine de minutes.

Filtrer et récupérer le jus. Le porter à nouveau à ébullition avec le sucre. Laisser réduire pendant une vingtaine de minutes en remuant régulièrement. Il faut atteindre « la nappe » c’est à dire un liquide légèrement épais et qui coule difficilement le long de la cuillère. Elle est généralement atteinte lorsqu’une épaisse écume se forme sur le dessus. Il ne faut toutefois pas trop la cuire non plus pour éviter que le sucre ne caramélise.

Verser dans des pots stérilisés, refermer et retourner. Laisser refroidir toute une nuit a tête en bas.

C’est prêt. :)

 gelee-de-vin-chaud-3gelee-de-vin-chaud-1gelee-de-vin-chaud-5

4 commentaires

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s